La Basilique d’Higuey, le monument le plus impressionnant des Caraïbes

Au fil des siècles, les temples religieux ont symbolisé, tour à tour, la soumission des hommes à leurs dieux, une preuve de la puissance terrestre, une forme d’expression culturelle, ou encore une manifestation de la créativité des architectes et du savoir-faire des maîtres maçons.

La Basilique de Notre-Dame d’Altagracia, à Higuey, illustre tous ces aspects.

C’est un monument qu’on ne peut pas manquer. La visite est incontournable pour les croyants, en particulier ceux qui vénèrent Marie, mère de Jésus.

C’est aussi une visite immanquable pour les personnes intéressées par l’architecture, qui seront sans doute émerveillées par la créativité d’un monument d’une telle ampleur dans une petite ville qui ne comptait que 10 000 habitants dans les années 50, alors le pays avait une population totale de 430 000 personnes.

En 1947, les architectes français André Dunoyer de Segonzac et Pierre Dupré ont remporté un concours international organisé par une commission gouvernementale chargée de la construction d’une église dédiée à la Vierge de l’Altagracia à Higuey. La proposition des architectes français a été inspirée par l’image de la Vierge de La Altagracia, que l’on reconnaît dans la forme des arcs qui se chevauchent.
Les architectes ont visité la République Dominicaine en novembre 1948, et la première pierre a été posée le 21 janvier 1952. La construction en béton armé (la matière première principale) a commencé en 1954 et a été achevée en 1960. Pendant quelques années, l’église n’était utilisée que pendant les dates spéciales. Elle a été inaugurée en 1971, alors que beaucoup de détails manquaient encore.

C’est le temple le plus impressionnant des Caraïbes et il illustre l’influence du modernisme, en particulier du style Le Corbusier.

De nos jours, cette basilique demeure l’une des créations architecturales les plus admirées dans les Caraïbes. Les belles fresques à l’intérieur sont signées par le célèbre muraliste espagnol Vela Zanetti, réfugié en République Dominicaine pendant la guerre civile d’Espagne. La basilique a une structure imposante.

Les rayons du soleil, qui passent à travers de superbes vitraux faits en France, créent une atmosphère divine, qui invite au recueillement et à la prière.

Une visite à proximité des pôles touristiques

Cet exceptionnel monument se trouve à proximité des pôles touristiques de l’Est (Punta Cana, La Romana et San Pedro de Macoris) et à seulement 1h45 de Santo Domingo.

La Basilique mineure, dédiée à Notre-Dame de La Altagracia, est située au centre-ville d’Higuey, à 500 mètres de l’ancienne église coloniale qui était, déjà à l’époque, visitée par des milliers de pèlerins dévots de la Vierge Marie. Il est intéressant de découvrir le contraste entre l’humble église coloniale du XVIe siècle et l’imposante basilique du XXe.

This post is also available in: Espagnol, Italien, Portugais

Share this article

PinIt