Playa Grande Beach Club: un hôtel-boutique différent

Entre des forêts d’une verdeur incroyable et un océan d’un bleu intense, avec presque deux kilomètres de plage sur la côte atlantique de la République Dominicaine, on trouve le « Playa Grande Beach Club », un hôtel boutique très particulier.

Situé entre Rio San Juan et Cabrera, à Playa Grande, cet hôtel constitue un espace idéal pour le repos, la détente et le plaisir. L’attention minutieuse et personnalisée avec chacun des clients fait la différence.

Il dispose de 15 chambres climatisées distribuées dans six spacieuses maisons d’une chambre et trois villas de trois chambres chacune avec vue sur la plage.

Décorées dans de belles nuances pastel, elles ont toutes un style qui mélange moderne et traditionnel.

Ce concept rétro, où chaque détail, des lucarnes aux portes, des planchers en céramique aux lampes de cuivre, a été conçu avec soin par des artisans dominicains, qui ont donné un véritable air « vintage » à tous les espaces. C’est un endroit parfait, où vous vous sentirez comme à la maison.

L’hôtel dispose des installations suivantes pour les sportifs : une piscine, un terrain de basket et un court de tennis.

Alexandra Jerónimo, directrice de l’hôtel, explique qu’il y a aussi un restaurant servant des fruits de mer et du poisson frais, ainsi que des spécialités caribéennes à base de produits organiques cultivés dans la région.

L’hôtel possède également un bar, un salon et une bibliothèque.

Tout ce confort et la capacité limitée de l’hôtel sont la clef pour permettre aux clients de passer des séjours tranquilles. Cet hôtel est aussi un endroit propice pour faire des rencontres mémorables.

Un hôtel différent

Ce « Beach Club » est certainement un hôtel-boutique très différent.

Alexandra Jérôme explique que « Playa Grande est une plage emblématique dans le pays et nous avons toujours compris notre engagement envers les communautés pour encourager un type de tourisme différent ». Les partenaires de ce projet, pour la plupart des étrangers qui développent une labeur philanthropique dans d’autres pays, « sont des gens avec une vision du développement qui coexiste avec les communautés voisines et aussi avec la nature», dit-elle.

C’est pour cela que, dans le cadre du projet et comme le dicte la loi dominicaine, l’accès à la plage est publique, mais en plus un travail a été réalisé avec la communauté afin de d’aménager cet accès à traver la Fondation Playa Grande. « Nous avons créé un espace magnifique où les mêmes vendeurs qui ont passé des décennies sur la plage sont à présent installés dans des cabanes typiques et colorées en bois, avec accès à l’électricité et à l’eau.

Nous avons aussi ajouté des espaces pour le Corps Spécialisé de Sécurité Touristique (CESTUR), pour la Croix-Rouge, des salles de bains avec douches pour les hommes et les femmes, des gazebos pour s’asseoir et des cabines de massage sur la plage ». Ils y a aussi 250 places de parking pour les visiteurs.

Le président de l’Association des Vendeurs de Playa Grande, Rafael Mirabal, affirme que ces changements ont augmenté l’afflux touristique et ont garanti une meilleure qualité de service, avec plus de sécurité et d’hygiène.

Les clients de Playa Grande Beach Club ont ainsi accès à l’artisanat et à la culture du pays, tout en profitant de la plage.

La Fondation Playa Grande fait aussi des contributions dans d’autres secteurs comme l’éducation, la santé et la culture des habitants de la région.

Texte: Amelia Deschamps
Photos: Maximo Zorrilla et Amelia Deschamps

This post is also available in: Espagnol, Chinois traditionnel, Anglais, Allemand, Italien, Russe, Portugais

Share this article

PinIt