L’exotique « Rose de Bayahibe » devient la fleur nationale dominicaine

Le Congrès National a émis la loi faisant de l’exotique et impressionnante « Rose de Bayahibe » la fleur nationale de la République Dominicaine. Endémique à la communauté dont elle porte le nom, cette fleur en danger d’extinction sera a présent représentée sur les billets dominicains, et fera l’objet d’une attention spéciale.

La « Rose de Bayahibe », de son nom scientifique « Pereskia quisqueyana », est une fleur d’une rare beauté, avec des tons dans les roses sombres, n’étant présente que dans cette región de la côte Est, près de la ville de La Romana.

L’espèce étant en danger d’extinction, des mesures sont prises pour en multiplier les exemplaires et assurer leur pérennité.

La Pereskya est une plante de la famille des cactus. Elle présente un tronc en bois et des feuilles, et la variante « quisqueyana » est réputée pour la beauté de ses fleurs. L’espèce étant typique des forêts tropicales humides et semi humides, elle ne se trouve qu’en Amérique Centrale et du Sud. Il existe dix-sept espèces de Pereskya, dont cinq sont en République Dominicaine et deux sont endémiques.

Une exploration archéologique dans la région de Bayahibe a décelé du pollen de cette fleur datant de 1300 ans a. J-C. Il a été découvert en 1977 par le Français Henry Alain Liogier, religieux, professeur et chercheur expert en botanique.

Bayahibe est un ancien village de pêcheurs située à côté de l’une des plus belles plages en République Dominicaine. Ses attractions, y compris cette rose spectaculaire, en font l’une des destinations préférées des Italiens visitant le pays.

This post is also available in: Espagnol, Anglais, Allemand, Italien, Russe, Portugais

Share this article

PinIt